Témoignage d’Amandine engagée au V.I.D.È.S.

28 mars 2019 à 2:35

Témoignage d’Amandine engagée au V.I.D.È.S.

Amandine, une ancienne élève de BTS, promo 2018, au lycée Jeanne-d’Arc à Thonon a vécu l’expérience du volontariat au V.I.D.È.S. Elle témoigne :

 

« J’ai vu plein d’activités différentes lors de mon volontariat local :

Premièrement, la vie en communauté. J’ai adoré vivre avec les Sœurs, de partager les repas, les rires et de participer à leurs différentes activités (qui m’a permis de voir concrètement leurs engagements et leurs manières de fonctionner afin d’en faire de même).

Deuxièmement, les différentes tâches. J’étais, en semaine scolaire, à l’école où je donnais un coup de main dans les classes de CE1 et CP. Cela m’a permis de voir les différents niveaux des élèves et de m’adapter en fonction des difficultés. Si mes explications n’étaient pas comprises, je cherchais une autre manière d’expliquer. J’ai également vu les cours et les méthodes d’apprentissage. Il y avait aussi les moments de récré où les enfants aimaient que je joue avec eux. Les midis, j’étais de service à la cantine où je m’occupais, avec d’autres, de faire manger les petits, de les servir et aider à débarrasser les plateaux et nettoyer. Cela ne me pose pas de problème. Enfin, le soir j’étais au soutien scolaire, cela m’a beaucoup plu car moi-même en ayant eu des difficultés à l’école, je me suis rendu compte que je pouvais aider au niveau scolaire.

Prête à partir !

Alors que quand j’étais plus jeune cela était dur pour moi et je n’aurai jamais pensé, à cette époque-là, être un jour capable d’aider les autres sur ce dont j’ai eu tant de mal à assimiler. Les Mercredis et les samedis, il y avait la partie animation où j’ai appris, avec les autres, comment préparer un après-midi de jeu (aussi bien penser aux idées que de préparer le matériel), les animer et faire la relecture de chaque journée pour voir ce qu’il y avait à améliorer (au niveau du jeu comme de relationnel ou de l’organisation). C’était quelque chose que je ne connaissais pas l’animation, j’ai apprécié pourvoir l’exercer en essayant de rester et de véhiculer les règles du Valdocco selon la pédagogie de Don Bosco.

Ce volontariat m’a permis de savoir m’adapter aux enfants et d’être avec eux mais aussi de découvrir la vie en communauté que j’ai appréciée.

Maintenant, Je suis prête à partir… loin pour grandir encore et faire grandir ! Merci V.I.D.È.S. !

Famille Salésienne