Turin fait le plein de pèlerins français

16 mai 2013 à 1:34

Turin fait le plein de pèlerins français

Les dernières vacances de printemps ont été marquées par les pèleringages à Turin des membres de la famille salésienne de Don Bosco : la paroisse St Jean Bosco de Paris, le lycée Don Bosco de Nice, le pèlerinage national de Salésiens Coopérateurs, le ViDÈS… Qu’est-ce qui peut motiver autant de visites de la terre natale de nos saints fondateurs ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Place de la Nation, Paris, 7h00 du matin. Ils sont 25 jeunes dont quelques adultes prèts à subir 8 heures d’autocar pour faire le trajet Paris – Turin. La raison : rendre visite à Saint Jean Bosco. Ou plutot, vivre un déplacement physique jusqu’aux terrres natale de Don Bosco pour vivre un déplacement intérieur et spirituel.

 

 

 

Aux Becchi, voir la petite maison de l’enfance du saint turinois, juste à côté de cette immense basilique dédiée à l’universalité de la mission salésienne ; voir Chieri où Jean Bosco y fait son séminaire mais où il apprend aussi plusieurs petits métiers ; voir Turin où les églises grandiront en même temps que le développement de l’œuvre salésienne… autant de raisons qui pousse chacun à découvrir comment Dieu et Marie ont permis à ce jeune garçon du Piemont de devenir le « Père et le maître de la jeunesse »*

 

 

 

A chaque groupe son parcours :

  • Les 88 Salésiens coopérateurs et coopératrices ont visité les Becchi (lieu natal) le samedi puis le Valdocco à Turin le dimanche. Là, Hélène Buschenrieder, coordinatrice nationale, a accueilli, durant la célébration à l’église Saint François de Sales, la promesse de cinq nouveaux Salésiens Coopérateurs.
  • Les jeunes de la paroisse St Jean Bosco ont commencé eux aussi par la découverte des lieux de l’enfance de Don Bosco. Les deux jours suivants étaient consacrés à Chierri et Turin, mais avec une petite escapade touristique au musée du Cinéma et notamment à son ascenceur panoramique ! Le quatrième jour, ils ont visité les petits villages où se vécurent les rencontres des 3 grands saints de cette terre : Dominique Savio, Joseph Caffaso et Jean Bosco.
  • Quant au VIDÈS, ils ont « poussé » leur voyage jusqu’à une centaine de kilomètre plus à l’est, dans le petit village de Mornèse. C’est là que Sainte Marie-Dominique Mazzarello s’occupera des jeunes filles de son village. Après sa rencontre avec Don Bosco, ils fonderont la congrégation des sœurs salésiennes.

 

Sébastien ROBERT
16 mai 2013

 

 

 

Ce voyage à la « source » du charisme a donné à chacun l’occasion d’approfondir sa foi dans ce Dieu agissant et dans l’accompagnement bienveillant de la Vierge Marie, à l’image de ce qu’ont vécu ces grands saints italiens !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

* Le pape Jean-Paul II proclame Saint Jean Bosco « Père et maître de la jeunesse » lors des festivités du centenaire de la mort de Jean Bosco en 1988.

 

Famille Salésienne