Protection de l’enfance et jeunes adultes : la Fondation Total s’engage auprès du réseau Don Bosco

26 novembre 2020 à 10:00

Protection de l’enfance et jeunes adultes : la Fondation Total s’engage auprès du réseau Don Bosco

Sans réseau familial ou social, les jeunes sortant des dispositifs de la protection de l’enfance sont particulièrement vulnérables. Pour les aider dans cette délicate période de transition vers la vie d’adulte autonome, le réseau Don Bosco Action sociale (DBAS), qui compte une dizaine de maisons accueillant des mineurs confiés par les services de protection de l’enfance ou de protection judiciaire  (à Gradignan, Chambéry, Caen et dans le Val-d’Oise notamment) a lancé un projet « suivi 18/25 ».

La Fondation Total avait lancé en avril, en pleine crise sanitaire, un appel d’offres pour soutenir des associations venant en aide aux plus vulnérables. Elle a reçu 117 candidatures et en a sélectionné 8, dont le réseau Don Bosco, qui va donc être soutenu financièrement pendant trois ans.

L’objectif est d’accompagner, chaque année, 80 jeunes. Le nom du projet est désormais connu : ARIA, pour Accompagnement relationnel pour l’insertion de jeunes adultes.  « Le nom a été choisi car au féminin, une aria est une voix soliste accompagnée par un orchestre. Or, nos jeunes sont isolés mais accompagnés par l’équipe du dispositif. Et au masculin, un aria est un souci, un ennui. Et cela évoquera ce qui motive le jeune pour souhaiter cet accompagnement. », expliquent les responsables du projet.

Les jeunes concernés devraient dans un premier temps être issus de l’institut Don Bosco de Gradignan, de la Cité de l’espérance (à Eragny-sur-Oise), de Notre-Dame de Montmélian (également à Eragny) et du Valdocco Laurenfance (Lyon). Un projet similaire mené par la Fondation d’Auteuil, intitulé dispositif La Touline, a également été sélectionné.

« Au-delà du soutien financier, la Fondation Total a proposé de mener une réflexion commune avec ses partenaires, notamment Apprentis d’Auteuil et les Maisons Don Bosco, afin de faire émerger des propositions en matière de politiques publiques pour remédier aux sorties sèches des dispositifs de protection de l’enfance. Nous sommes heureux de les soutenir et de favoriser les interactions entre nos partenaires pour accroître l’impact social en France. », explique Bruno Courme, directeur de Total Foundation.

Société