Un petit traité d’éducation à la paix : « La première fois que quelqu’un m’a souri »

30 novembre 2018 à 5:45

Un petit traité d’éducation à la paix : « La première fois que quelqu’un m’a souri »

La paix, n’est-ce qu’un joli mot, un concept noble, voire un idéal chimérique ? Absolument pas, écrit Jean-Marie Petitclerc, salesien de Don Bosco, dans un livre d’entretien qui vient d’être édité aux éditions des Scouts et Guides de France. La paix est « une tâche à effectuer », une construction de chaque jour. Voilà le rôle de l’éducateur : apprendre aux jeunes à bâtir un projet commun de paix dans toutes leurs actions et dans tous les domaines de leur vie.

 

Comment éduquer à la paix ? Comment parler de paix, de fraternité, de vivre ensemble aux jeunes d’aujourd’hui, notamment à ceux qui en manquent cruellement ? Comment l’expliquer, comment leur faire vivre ? À travers le récit de ses expériences réjouissantes ou émouvantes, Jean-Marie Petitclerc livre sa vision et sa méthode dans ce petit livre : La première fois que quelqu’un m’a souri. Éducateur tout-terrain, sur mer ou sur terre, dans la rue, à l’école ou en famille, il donne aux lecteurs des clés pour faire sauter les barrières de la violence, et instaurer le dialogue. 

 

À commander aux éditions Don Bosco

 

Jean-Marie Petitclerc

Jean-Marie Petitclerc est prêtre salésien et éducateur spécialisé. Il a beaucoup agi dans les cités pour promouvoir la prévention et la médiation sociale. En 1995, il crée l’association le Valdocco à Argenteuil, qui porte un projet pédagogique d’éducation à la paix. Suivant le modèle de Don Bosco, il s’est investi dans des projets locaux, institutionnels ou politiques pour encourager la mixité sociale et lutter contre la ghettoïsation.

Fondateur de la médiation sociale dans les banlieues lors des émeutes de 1990, Jean-Marie Petitclerc insiste, dans cet entretien édité aux éditions des Scouts et Guides de France, sur le rôle qu’ont à jouer les jeunes dans la gestion des conflits autour d’eux. Il évoque les pistes que peut suivre un éducateur pour les accompagner sur le chemin du respect et de la fraternité. Par des explications limpides de textes bibliques, Jean-Marie Petitclerc incite à constamment se poser la question : « Nourrissons-nous, chez les jeunes que nous accompagnons, l’esprit de paix, ou bien celui de l’exclusion ? »

Ce livre vient apporter un complément au livret réalisé par le même éditeur proposant des fiches pratiques : Faire grandir la paix pour habiter autrement la planète.

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd’hui….

  • Jean-Marie Petitclerc : « Peser sur la politique de la ville »
  • Jean-Marie Petitclerc : « Ils continuent d’être appelés »
  • Éduquer à la fraternité par Jean-Marie Petitclerc
  • Le texte fondateur de Don Bosco sur sa pédagogie enfin publié aux éditions Don Bosco !
  • Libre tribune : « La fraternité blessée » par Jean-Marie Petitclerc

Société