Aimer le monde

7 février 2013 à 2:21

Les jeunes se montrent rétifs face aux modes traditionnels de transmission de la foi. Il nous faut être capables, à la manière de Don Bosco, d’aller les rejoindre au cœur de leur manière de vivre. Il ne s’agit pas de renier l’héritage, mais de refuser de s’accrocher à la tradition, en se crispant dans le refus obstiné de toute innovation ou rénovation, qu’elle soit doctrinale, liturgique ou institutionnelle.

Le reproche effectué par Jésus, dans l’Evangile (Mc 7, 1-13) reste d’actualité : « Vous laissez de côté le commandement de Dieu pour vous attacher à la tradition des hommes. » Et n’oublions pas que le commandement de Dieu, c’est d’aimer ce monde dans lequel grandissent les jeunes d’aujourd’hui.

Mot du jour