Apprendre de nous

8 avril 2017 à 6:00

Une institutrice ayant décidé un travail avec un auteur se trouve finalement dans une situation inconfortable. Cela réveille chez elle une grande émotion. Panique. Angoissée, elle dit ne pas se sentir « à la hauteur ».

Nous mettons en mots ce qu’elle sait faire, ses bonnes idées, sa joie, sa patience, son amour pour les élèves comme le fait Jean Bosco avec le « sais-tu siffler ? »

Rassurée, elle comprend qu’il y a un chemin à parcourir en elle avant de pouvoir accompagner et porter ses élèves dans cette démarche. Je finis par recevoir un texto : la séance a été transformée, l’auteur a compris ; elle a donc partagé un beau moment avec ses élèves, a pu les aider et s’est sentie heureuse.

Se respecter soi-même, c’est respecter les autres. Educateurs, nous avons à apprendre de nous avant d’apprendre aux autres.

Mot du jour