Buisson ardent

10 avril 2015 à 6:00

Les jeunes sont « notre buisson ardent » à travers lequel Dieu nous parle. Chaque jeune est un mystère à respecter, à accueillir ; un mystère à prier et approfondir, et devant lequel il faut retirer les sandales de ses pieds pour contempler l’Eternel présent à nos côtés, dans notre histoire.
Les garçons perdus de Turin ont été le buisson ardent de Don Bosco, son envoi en mission. C’est ce qui a orienté toute sa vie pour servir les jeunes laissés trop seuls au monde. Comme Don Bosco, nous faisons l’expérience de Dieu à travers les jeunes. Ils sont le chemin concret de notre rencontre avec le Christ.
Fêter le bicentenaire de la naissance de Saint Jean Bosco, c’est sortir sans cesse de notre Egypte opulente mais oppressante pour aller au désert où les jeunes vivent.

Mot du jour