Carême et solidarité !

28 février 2014 à 10:57

Un prêtre racontait qu’il avait proposé à des syndicalistes d’une grande firme française d’être solidaires des ouvriers qui leur fournissaient la matière première dans des conditions de travail inhumaines, au loin. Réponse : « Ce ne sont pas nos affaires ! »

Comment être chrétiens et ne pas nous intéresser à la vie de nos frères ?

 

Un jour, lors d’un goûter dans une école, un élève commence à manger un gâteau puis le jette en disant : « c’est infect ». Un de ses camarades le roue alors de coups. On les sépare. Celui qui s’était jeté sur l’autre dit : il se moque de mon frère. On cherche à comprendre : il était immigré et avait vu son frère mourir de faim sur le chemin de l’exil.

 

Eduquons-nous et éduquons les jeunes à cette fraternité universelle.

Mot du jour