Chut !… Paroles de jeunes !

5 mars 2018 à 6:00

Comment découvrir que le silence n’est pas un ennemi mais un ami ?

Conseil des jeunes qui rentrent de Taizé où plus de 1000 jeunes partagent des vrais temps de silence : « Avant je n’aimais pas le silence, il me faisait peur, j’étais toujours avec mes écouteurs. Au début, pendant la prière, c’était bizarre ce silence, je ne savais pas comment faire. Puis je me suis habituée. Maintenant j’aime le silence. » Alyssa. « Le silence, c’est pratique pour méditer. Un silence exprime plus de choses qu’une parole. Il permet de se confronter à soi-même. C’est un moyen de laisser parler ses pensées. » Elouan, Adèle, Lorette, Elina, Gwénaëlle, Côme. « Le silence, j’aime bien car dans la vie de tous les jours, on n’en a pas beaucoup. Ça permet de se remettre en question, de se reposer, de prier. » Laetitia.
Aujourd’hui, je vais goûter au vrai silence.

Mot du jour