Fissure et lumière

14 octobre 2014 à 9:38

« Il y a une fissure dans toute chose ; c’est par là qu’entre la lumière », dit Léonard Cohen. C’est humain, il y a toujours quelque chose qui s’érode, s’épuise, se fissure et parfois s’effondre. Mais après l’effondrement, on se reconstruit plus costaud.

Saint Paul en témoigne : c’est quand je suis faible que je suis fort. Il en a fait l’expérience : c’est par la mort de Jésus que la résurrection est entrée dans le monde. C’est par la faiblesse de la chair, par l’incarnation, que Dieu fait alliance avec l’humanité.

C’est dans notre fragilité que transparaît la force de Dieu.

Mot du jour