Foi et doute

21 avril 2017 à 6:00

Sur notre chemin de foi, sur nos chemins de Pâques, il nous arrive parfois, à l’image de Saint Thomas, de douter. « Une foi qui ne doute pas est une foi morte » disait un jour un évêque. Oui, nous pouvons douter, nous questionner sur notre foi, notre pratique… mais, n’en restons pas au doute. Continuons à avancer. Ecoutons le Christ qui nous dit : viens, approche, aie confiance.

Notre foi va de doute en confiance et se solidifie ainsi. Il en va de même dans la relation au jeune avec lequel nous tissons une relation de confiance, mais où le doute peut surgir. C’est dans le dialogue éducatif que les liens se renouent.

C’est dans la foi dans le jeune, dans la confiance en lui que nous avançons, qu’il avance et pourra prendre un jour son envol.

Mot du jour