Folie et sainteté.

28 février 2014 à 11:04

Saint Jean de Dieu se promena, nu, dans sa ville pour faire pénitence… On l’enferma dans un hospice. Il découvrit la détresse des malades et décida d’ouvrir un hôpital pour les pauvres.

 

Don Bosco parlait de lieux extraordinaires, qu’il avait vus en rêve pour ses jeunes, comme s’il les possédait déjà. Il fut traité de fou et faillit être enlevé dans un asile psychiatrique.

Mère Térèsa aussi fut traitée d’illuminée quand elle ramassait les mourants dans la rue. Quand nous voyons une initiative charitable originale, une attitude humble ou généreuse inattendue, l’annonce de grands projets, méfions-nous de notre jugement car le fou peut être un fou de Dieu et donc un saint !

 

Et nous, où est notre petit grain de folie ? Oserons-nous, pour Dieu, ne pas faire comme tout le monde ?

Mot du jour