Histoire vraie parmi tant d’autres

22 mars 2015 à 4:59

Un soir au lycée de Giel, j’entends de violents coups à la porte. Je me précipite vers l’entrée… C’était un élève, qui donnait de violents coups sur la porte. Pour le protéger, un éducateur lui avait temporairement enlevé les clés de sa voiture. Dans l’état d’énervement où il était, je peux comprendre ce geste. Après une conversation -tendue-, je lui redonne ses clés voyant qu’il s’était calmé. Antoine est resté 2 ans à Giel Don Bosco. Les événements de ce type se sont succèdés. Il a démissionné cinq fois. Cinq fois, j’ai refusé sa démission et lui ai proposé de revenir lorsqu’il irait mieux. Cinq fois il est revenu.
La sixième fois, c’était la semaine dernière. Antoine est revenu à la remise des diplômes pour venir chercher son Bac Professionnel « Etude et Economie du Bâtiment ».

Mot du jour