Il fait froid

21 janvier 2014 à 2:49

J’attends au feu rouge et un mendiant passe pour quémander un peu d’argent. Le portefeuille est loin : dans mon manteau, sur le siège arrière. Rien à lui donner. Et puis en ai-je envie ?

Il va vers d’autres voitures, avec le même regard triste. Je pense : quelle humiliation pour lui ! Et d’où vient-il ? Quelles épreuves a-t-il traversées avant d’arriver sur ce bout de trottoir ? Et où habite-t-il ? Dans ces taudis qui fleurissent dans les friches de nos banlieues ? A-t-il des enfants ? Partagent-ils le même sort, la même incertitude sur demain ? Sans doute.
Comme beaucoup, je redémarre et j’oublie.

Oui, il fait froid dans nos cœurs, il y manque la chaleur de la fraternité pour celui qui, déjà éprouvé par un exil forcé, doit encore affronter l’indifférence. L’a-t-on même regardé dans les yeux, comme un homme, comme un frère ?

Mot du jour