Inimaginable

6 mai 2017 à 6:00

François Engert, l’homme qui a postulé l’existence du boson BEH cinquante ans avant sa confirmation expérimentale, dialoguait avec Hubert Reeves, célèbre astrophysicien. Leur point commun ? Le rêve. François a même un matelas dans son bureau pour réfléchir. La science, c’est ouvrir les vannes de l’imagination. La science n’est pas, contrairement à ce qu’on explique souvent, quelque chose de déductif : elle bourgeonne sur l’induction (en fait, faire appel aux choses en nous qui ne sont pas formulées). Hubert Reeves disait à ses élèves : « Vos idées ne sont pas assez folles pour avoir une chance d’être vraies. » Shakespeare disait déjà que le réel dépasse de loin ce qu’on peut imaginer. Et Saint Paul annonçait la folie de la croix, l’amour créatif et inimaginable de Dieu.

Mot du jour