« J’étais un étranger et vous m’avez accueilli »

6 mars 2017 à 7:00

Il pleut à verse ce soir de 1847. On frappe à la porte. Don Bosco et Maman Marguerite se trouvent face à un jeune trempé et affamé. Il y a un mois, des garnements s’étaient enfuis, emportant draps et couvertures. Alors cette fois, Don Bosco hésite et dit au gamin :

  • Si je sais que tu n’es pas un voleur, je t’accueillerai
  • Je suis pauvre mais je n’ai jamais volé.

Maman Marguerite fait asseoir le gamin et lui donne à manger pendant que Don Bosco l’interroge.

  • Où veux-tu aller ?
  • Je ne sais pas ! Par pitié, laissez-moi passer la nuit ici.

Ensemble ils préparent une paillasse. C’est le premier lit de l’Oratoire ! Maman Marguerite parle à son cœur et lui souhaite une bonne nuit. C’est le premier « mot du soir ». Aujourd’hui, ce « mineur non accompagné » devrait être remis à la justice !

Mot du jour