Jamais trop tôt, jamais trop tard

17 janvier 2017 à 7:00

Quel que soit notre âge, notre parcours, nos échecs, il n’est jamais trop tôt, jamais trop tard, pour décider de changer. Jamais trop tôt, jamais trop tard, pour acquérir le moral qui conduit vers le succès. Pas de fatalité. Jamais trop tôt, jamais trop tard, l’âge ne fait rien à l’affaire.

Une seule personne peut m’empêcher d’aller où je dois… Par paresse, par peur, par renoncement, par facilité, par conformisme, par manque d’audace ou de volonté, par crainte d’être différent, par défaut d’ambition. Une seule personne peut m’empêcher… MOI !

Dire trop tôt, trop tard, c’est s’asseoir au pied de la montagne et se contenter d’en regarder le sommet.

Mot du jour