Jubilé de la Miséricorde pour les Prisonniers, à Rome

6 novembre 2016 à 7:00

Quelle place faisons-nous à ceux qui ont commis des actes parfois innommables et insoutenables ? Au Canada, des RDVRencontres Détenus-Victimes sont organisées au sein de la prison en présence de deux médiateurs avec un double objectif : amener les condamnés à prendre conscience du préjudice subi par les victimes et permettre à ces dernières de trouver une forme d’apaisement. C’est la justice « restaurative » ! Au Québec, 96% des délinquants ayant participé à ces rencontres n’ont pas récidivé un an après, 94% cinq ans après et 88% dans les dix ans.

 

Après deux expériences jugées positives à Poissy en 2010 et 2014, ces rencontres ont désormais une assise légale en France depuis la loi d’août 2014 et peuvent désormais se développer dans d’autres établissements.

D’après des articles dans La Croix

Mot du jour