La fête, c’est le ciment de la vie de famille

20 mars 2015 à 7:00

Hyppolite commence sa journée, rien de mieux qu’un petit déjeuner. Le choix s’impose aujourd’hui, le prendre seul dans la cuisine de la maison ou le partager avec ceux qui font son quotidien. Arrivé dans sa maison salésienne, le frétillement du cacao qui chauffe se fait entendre, la table est prête pour recevoir les convives. L’ambiance est au beau fixe. Chacun sait parfaitement ce qu’il doit réaliser comme geste. Les couleurs sont au rendez-vous, le brun du breuvage, l’ocre des victuailles, le blanc des nappes, le vert, le bleu, le gris, le rouge des vê-tements des jeunes qui s’engouffrent dans le réfectoire.La fête commence, moment de resserer les liens, de se rencontrer, de construire une fa-mille.

Les échecs et les épreuves sont dépassés par la joie de vivre un moment différent, par le jeu, la découverte, l’expression des talents de certains.La fête, c’est le ciment de la vie de famille.

Mot du jour