La fraternité, n’est pas la solidarité

6 août 2013 à 3:32

Mettons nous d’accord, avant tout, sur les mots : la fraternité c’est autre chose que la solidarité.

La solidarité, cela renvoie au fait de vivre ensemble «pour le meilleur et pour le pire», au fait de faire société ensemble. Nous y sommes pratiquement contraints : nul n’est une île.

 

Le Père Jean-Luc Brunin, pasteur dans le diocèse du Havre propose cette réflexion : « On ne peut faire société ensemble que sur la base d’une fraternité définie comme alliance qui reconnait l’autre dans sa singularité et qui nous engage avec lui dans une histoire commune.»

 

Ainsi : la fraternité constitue le moteur, le lanceur d’une authentique, vraie, belle, solidarité ; une solidarité assumée et non subie.

Mot du jour