La joie

25 avril 2014 à 8:30

La joie est un peu le résultat tangible de la mise en œuvre de l’espérance et de la confiance. On fait la fête parce qu’on veut exprimer tous ces sentiments qui nous relient les uns aux autres et qui nous permettent d’éprouver le bonheur du « bien vivre ensemble ». La joie est un signe de l’épanouissement de soi et peut nous relier à Dieu, si nous savons le remercier pour la joie qu’il nous donne à travers les autres avec lesquels nous vivons.

N’oublions pas la joie de Jésus qui rend grâce à Dieu pour ce « qu’il a caché aux sages et aux intelligents et qu’il a révélé aux tout petits. » Cultiver la joie et l’optimisme est une attitude spirituelle. C’est croire, c’est espérer, c’est aimer. Ces vertus nous mettent directement en lien avec Dieu qui, en Jésus-Christ, va au-delà des difficultés, de la souffrance et de la mort,  pour déboucher dans la lumière de la résurrection.

Mot du jour