La Loi et le bonheur

6 janvier 2014 à 9:16

« L’homme doit rester maître de la Loi ».  La Loi est établie et il faut la maintenir pour vivre ensemble. Mais la règle elle-même est soumise aux évolutions de la société ; aussi va-t-elle être renouvelée, mise à jour ; -non pas au goût du jour !

La Loi n’est pas écrite pour satisfaire telle ou telle catégorie de personnes, un groupe dominant, un responsable politique, un chef d’Etat. La Loi régit les relations au plus juste pour le bien, le bonheur de chacun et de tous.

 

La Loi n’est la propriété de personne ; elle est au service de l’homme et non pour l’écraser ; elle est pour le respect de chacun, qu’il soit homme ou femme, enfant ou adulte, blanc ou noir. Aussi Jésus dira : « Je ne suis pas venu abolir la Loi, mais lui redonner sens, la perfectionner. »

Mot du jour