La parabole de l’enfant prodigue

14 septembre 2016 à 2:07

« Si tous les exemplaires de l’Evangile devaient être détruits dans le monde, il faudrait que l’on garde au moins une page, celle qui relate la parabole de l’enfant prodigue, pour comprendre enfin qui est Dieu : ce Père qui veille, qui attend, ouvre ses bras, pardonne… » écrit Charles Péguy.
Que de jeunes qui s’éloignent de la maison paternelle avec le désir d’affirmer leur autonomie et d’exercer leur liberté. Ils pensent trouver le bonheur dans un ailleurs imaginaire. Le rêve ne correspond pas toujours à la réalité et le retour n’est pas toujours facile.
Cette parabole est l’expression de la plus belle image de Dieu. Un père prodigue, généreux, miséricordieux. « Les vrais regards d’amour sont ceux qui nous espèrent », écrit Paul Baudiquey.

Mot du jour