La vieille dame et l’enfant

23 août 2013 à 1:56

C’est la première fois que l’enfant vient dire bonjour à l’aïeule.
Il entre dans un univers inconnu où tout est lent, gris et endormi. Le silence n’est rompu que par le bruit des déambulateurs. Les odeurs, qui ne ressemblent pas à celles qu’il connaît, le gênent un peu. La vieille dame a la peau toute plissée, il n’a pas voulu l’embrasser. Elle est assise dans une drôle de voiture, qui ressemble à une poussette.

Ils vont dehors, dans le parc de la résidence, traversé par des allées qui s’entrecroisent, comme un circuit.
Et il dit : «On fait une course ?»
Il détermine la ligne de départ et ils se lancent. Très vite, il comprend qu’elle n’a aucune chance, alors il ralentit le rythme et ils franchissent ensemble le ruban léger qu’il a attaché à deux arbres. Pendant quelques instants, il lui a rendu la griserie et le goût de l’enfance.

Mot du jour