Le coquelicot

17 mars 2018 à 6:00

J’ai reçu ce texte en cadeau un jour, extrait du livre « Philosophie du coquelicot »  de Rosetta Poletti et Barbara Dobbs.

Pourquoi le coquelicot ? Cette fleur est frêle et vulnérable et pourtant elle se tient droite, dressée vers le ciel. Elle est d’une couleur intense, elle est pleinement elle-même. Elle fleurit partout où ses graines se posent, du champ de blé au pierrier, des bords de la route à la profondeur des grandes prairies. Elle est capable de trouver ce qu’il lui faut dans la terre où elle s’enracine, elle n’a pas besoin d’arrosage ni d’engrais, elle accueille les pluies du ciel. Elle ne craint pas le soleil ni l’aridité. Elle embellit n’importe quel lieu où elle fleurit. Elle sait s’effacer lorsqu’elle a donné ce qu‘elle était appelée à donner.

N’ayons pas peur d’être fragile pour vivre pleinement ; soyons simple et vrai.

Mot du jour