Le silence, et si on en parlait ?

10 juin 2018 à 5:46

« Une semaine chargée se termine. Qu’as-tu prévu aujourd’hui ? Déjeuner chez des amis ; aller au cinéma ; faire une balade au parc. Et as-tu prévu de faire silence ? Faire si-quoi ? mais pour quoi faire ? »

Faire silence pour t’arrêter le temps d’un instant, même bref. T’éloigner des bruits extérieurs et te mettre à l’écoute des bruits intérieurs. C’est dans le silence que nous pouvons écouter ; écouter Celui qui tente de nous parler.

Lui déposer ta journée avec tes joies, tes peines. Mais aussi, Lui laisser ce qui est en dehors de ta portée et de tes capacités.

C’est dans le silence que Ses paroles peuvent atteindre les recoins cachés de notre cœur.

Es-tu prêt aujourd’hui, en ce jour de repos, à goûter, un instant, à cette force du silence qui apaise, repose, fait grandir et permet de repartir ?

Mot du jour