Le travail

25 janvier 2018 à 6:00

« Travaille et sois joyeux ! » répète Don Bosco à ses jeunes !

Pour saisir le sens du travail, dans la pédagogie salésienne, il nous faut remonter à Maman Marguerite. Elle ne tolérait pas que ses fils restent inactifs et le petit Jean apprit très tôt le sens du devoir et la valeur de l’effort.

Plus tard, il comprend très vite que pour sauver les jeunes qui vivent dans l’oisiveté, les rencontrer seulement le dimanche à l’église ou dans un espace de jeux, ne suffit pas. Il essaie de les instruire et de développer leurs compétences. « L’homme est né pour le travail, et seul celui qui travaille avec amour et assiduité a la paix en lui et trouve la fatigue légère pour gagner honnêtement sa vie. »

L’éducateur a pour tâche de faire mûrir chez les jeunes la conscience de la dignité humaine et une spiritualité du travail résumée en deux mots qui s’équilibrent réciproquement : « travail et tempérance »

Mot du jour