Loi

18 décembre 2014 à 8:41

Au début de la promenade, le chemin choisi par Hyppolite permettait de marcher l’un à côté de l’autre. Bien vite ses chaussures heurtèrent les rocailles semées ci et là. La végétation commençait à inonder les bas-côtés. Le sentier montait lentement vers le sommet, contournant un gros arbre, croisant un ru, se cachant à l’ombre d’un épicéa. La vue était vertigineuse, la vallée arrosée de soleil, Hyppolite n’en menait pas large. Le garde-fou qui bordait la sente, aurait dû l’affermir, les forestiers avaient posé les limites.

 

Les règles sont ansi fixées en dès le début d’année afin que chacun ne dépasse pas les limites. Les jeunes les voient comme des interdits ! Ne fais pas ci, marche comme cela ! Elles viennent compromettre leur liberté. Ils ne comprennent pas que la vie du groupe en dépend. Cette loi, ce repère que le jeune attend

Mot du jour