Marcher

14 octobre 2014 à 8:38

Compostelle , un nom qui fait rêver, un nom qui fleure bon l’aventure. Sur le « camino», j’ai vu des centaines de pèlerins marcher, sac au dos : beaucoup de jeunes, garçons et filles ; des moins jeunes et des gens plus âgés ; seuls ou par deux ou trois. Ils marchent… Ils marchent durant des mois pour atteindre Santiago.

Quelle quête poursuivent-ils ? Certains cherchent la performance sportive ; certains cherchent à fuir une réalité pesante ; certains cherchent à relever un défi ; certains veulent se prouver qu’ils peuvent le faire.
Et que vont-ils trouver ? Sans doute beaucoup plus que ce qu’ils cherchaient. Au-delà d’une satisfaction énorme, d’un sentiment de plénitude, la route leur aura permis de se trouver, de nouer des liens et, pour un bon nombre, de rencontrer Dieu. Nous sommes tous pèlerins sur la terre.

Mot du jour