Notre Dame de l’Atlas

9 juillet 2013 à 1:06

Kénitra, Midelt. Juillet 2010 ; j’accompagne un groupe de jeunes volontaires du Vidès à Kénitra pour vivre l’animation du centre aéré de l’école don Bosco avec des animatrices et animateurs marocains. L’occasion de découvrir une réalité différente, le charisme de don Bosco vécu aux couleurs de l’Islam. A la fin du centre aéré, nous partons dans un monastère : Notre Dame de l’Atlas, à Midelt, dans le Moyen Atlas, à 200 kms de Fès . C’est le seul monastère dans les pays du Maghreb. C’est là que les frères survivants de Tibhirine se sont regroupés. Leur projet : être « priants avec d’autres priants » et « maison de prière pour tous les peuples ». Nous avons rencontré frère Jean-Pierre, le dernier rescapé de la tuerie de 1996. De cette rencontre, des paroles : «Ceux qui pardonnent sont les guérisseurs de l’humanité … Les êtres blessés qui pardonnent, transforment leur propre blessure …» «Il faut espérer que l’amour de Dieu aura le dernier mot.» Inch Allah ! (S’il plait à Dieu!)

Mot du jour