Opération

15 octobre 2013 à 7:48

Cette fois c’est prêt, la valise est bouclée, tu as revérifié à maintes reprises si il ne manquait rien, mais oui, ça y est ! Tu ne pars pas pour six mois, et puis je viendrai te voir, tu me diras si l’une ou l’autre babiole fait défaut. Mais bien sur que je passerai, chaque soir, ne t’inquiète pas, ce n’est que normal. Allez détend-toi, tente de te changer les idées, à chaque jour suffit sa peine.

Le stress est contagieux, moi aussi je supplie pour que cette intervention se déroule bien, mais je dois me montrer fort, je dois la soutenir, lui exprimer la certitude qu’elle doit avoir confiance, que le chirurgien, il est compétent, mais au fond de moi, je pense parfois autrement, je m’inquiète, je doute, … je prie.

Ta Parole, Seigneur, est une promesse d’espérance, qui partout où elle passe ranime et fait vivre.

Mot du jour