Où et comment rencontrer le Ressuscité ?

17 avril 2020 à 5:00

Bonjour à chacun et chacune !

et comment rencontrer le Ressuscité ?

L’évangile nous donne quelques pistes pour saisir la pédagogie du Ressuscité.

Après l’événement de Pâques, Pierre et les disciples, n’ont pas pris tout de suite la mesure de ce qui s’était passé. Ils ont quitté Jérusalem, perplexes, désabusés, le cœur habité de questions et de désirs.  Ils sont revenus au bord du lac à leurs occupations habituelles de pêcheurs. C’est dans l’humble quotidien, de notre vie d’étudiant, d’enseignant, de travailleur… que le Ressuscité vient. Don Bosco et Marie-Dominique, nos fondateurs, avaient bien perçu l’importance du quotidien. Il s’y joue quelque chose d’inédit, du divin…

Les disciples repartent à la pêche, comme nous repartirons à nos tâches d’avant le confinement, mais avec comme eux, une attente chevillée au coeur, un désir de plus, l’espérance d’une vie autre, transformée,  meilleure. La situation que nous vivons a mis en lumière une attente, un désir fort…Et au bout d’une longue nuit de pêche : pas de poissons, le vide, le manque… RIEN.  Toutefois, au petit matin, de leur bateau, ils aperçoivent quelqu’un, assis sur le rivage d’où ils sont partis, ils ne savent pas qui c’est.

Une voix affectueuse les interpelle. Ils n’ont plus rien à perdre et malgré la fatigue de la nuit, ils l’écoutent… Avec persévérance, la persévérance du désir et de l’attente, à l’appel de cette voix, ils se risquent dans ce qui leur semble impossible.  Ils jettent les filets à droite… et tout bascule. Le filet se remplit de poissons. Ces poissons qui vraisemblablement étaient dans la mer, invisibles et insaisissables, tout à coup, deviennent visibles.

Parmi les disciples qui étaient sur le bateau, il y en a un qui ne s’y trompe pas :  le disciple bien-aimé. Il s’écrie : c’est le Seigneur !  Cette reconnaissance est un acte de foi. Pierre croit sur parole le disciple bien-aimé et se jette à l’eau pour tirer le filet et aller vers Jésus !   Il n’y a que l’amour, le fait de se savoir aimé, qui peut réveiller l’amour dissimulé dans le désir, dans l’attente, dans l’espérance des autres disciples et susciter une reconnaissance croyante, une mise en route…

 

Où et comment rencontrer le Ressuscité ? dans notre quotidien, dans la rencontre entre ce qui nous tient le plus à coeur et l’écoute de Sa voix, en permettant au Seigneur, par son amour, de réveiller l’amour endormi dans nos cœurs !

 

Sr. Geneviève PELSSER, fma, Provinciale

 

Mot du jour