Pas de mollesse dans la cour de récréation

20 février 2014 à 4:54

Avons-nous bien mesuré l’importance du vécu des adolescents sur la « cour de récréation » le temps qui passe, perdu pour certains, aussi bien pour le maître que pour l’élève. En effet, les enfants et les ados prennent possession de cet espace – nomans’land au centre du dispositif scolaire entourant les classes, les ateliers, la cantine… L’éducateur, quant à lui, peut l’utiliser comme un lieu d’observation où les jeux du ballon ou de la raquette se mêlent à d’autres activités moins ludiques (groupes d’influence et échanges…). 

Don Bosco nous rappelle ici l’importance de l’assistance salésienne sur cet espace de liberté dont jouissent les jeunes… Dans sa fameuse lettre de Rome de 1884, Don Bosco décrit ce que nous voyons encore aujourd’hui : « vous avez-vu vos jeunes ? me dit l’ancien élève ; – Quelle différence avec nous autrefois ! – Hélas ! Quelle mollesse dans cette récréation ! ».

Mot du jour