Passer au pardon

10 mars 2017 à 7:00

Jésus ne nous demande pas d’oublier mais il nous invite à aller à la rencontre de l’autre, même quand nous avons eu le cœur brisé.

La marquise de Barolo diffusait dans ses communautés la dévotion à la Miséricorde de Dieu. Elle cherchait une bonne plume pour écrire un livre solide et chaleureux. Silvio Pellico, alors secrétaire de la marquise et ami de Don Bosco, suggéra à celui-ci d’écrire cet ouvrage.

Le jeune Don Bosco savait que la marquise ne lui avait pas pardonné d’avoir préféré les garçons des rues de Turin aux filles qu’elle accueillait dans son œuvre. Par délicatesse, il écrivit cet opuscule sur « la Miséricorde de Dieu » et le fit imprimer à ses frais et sans nom d’auteur. Il écrira : « Si tu désires que Dieu use de miséricorde à ton égard, commence, toi par user de miséricorde envers les autres. »

Mot du jour