Question d’équilibre (1/2)

13 février 2017 à 7:00

Pour François de Sales, la vie spirituelle et la sainteté n’étaient pas réservées aux seuls consacrés mais proposées à tous, selon les conditions de vie de chacun. Il fallait juste répondre avec amour à l’amour que Dieu nous porte. Pour l’époque, c’était assez révolutionnaire.

ʺNe rien demander, ne rien refuserʺ. Vouloir ce que Dieu veut de moi, pour moi, maintenant; m’en remettre totalement à Lui, petitement, juste par amour… Si l’idée est séduisante, l’appliquer n’est pas facile !

Pour progresser tout bellement, pas à pas sur le chemin de la sainteté, François recommandait douceur, patience et tempérance. Tout serait donc question de confiance, de mesure, d’équilibre me direz-vous. Mais, même à petits pas, le chemin est souvent étroit, pentu, glissant… [suite demain]

Mot du jour