Recevoir avec joie

30 octobre 2016 à 7:00

Aujourd’hui, avec Zachée, l’Eglise nous invite à quitter nos lamentations et à nous ouvrir à la joie : joie de la rencontre imprévue, du repas partagé en toute simplicité, joie de voir un regard d’amour que le Christ pose sur chacun d’entre nous… « Préférer être heureux, c’est tempérer les malheurs du monde, les corriger, les adoucir » nous dit le journaliste JC Guillebaud. Alors osons, comme Zachée, descendre de notre hauteur, acceptons de nous convertir pour ouvrir notre porte à celui qui est différent, et nous découvrirons qu’il « est plus urgent que jamais d’aimer la vie. Une joie de vivre assumée, loin d’être égoïste, ne fait qu’ajouter – un peu – au bonheur du monde. » Mais nous ne saurons pas vivre de la joie sans l’Esprit libérateur qui peut frayer une voie dans le chaos de notre monde.

Mot du jour