Regards croisés,… devant un vase de parfum

30 mars 2015 à 6:00

Marie, la sœur de Lazare et de Marthe, en versant du parfum sur les pieds de Jésus, exprime sa foi et son amour en Jésus. Pour Judas, ce gaspillage est absurde. Loin du souci des pauvres, son amour de l’argent le fait réagir. Son cœur est déjà ailleurs… Et Jésus, lui voit plus loin: bientôt, le serviteur de ses frères va laver leurs pieds. Et surtout il entrevoit le baume et les parfums de son ensevelissement. Quant à la foule des curieux, elle est là : ceux qui cherchent et ceux qui commencent à croire en Jésus. Eux, ils font tellement peur aux grands prêtres ! Il faut tuer Jésus ! 

 

Devant un vase de parfum brisé, que de regards divers! Regards qui font naître des perspectives de richesse et de pauvreté, d’amour et de haine, de mort et de Vie. Quel est mon regard sur les événements qui jalonnent ma journée ?

Mot du jour