Respiration familiale.

6 janvier 2018 à 6:00

En regardant la grand-mère au coin du feu qui participe de façon discrète et parfois éloignée à la fête, en écoutant le bébé qui gazouille, en respirant l’atmosphère joyeuse de la maisonnée, je prends conscience de l’esprit de la famille qui s’exprime. Certaines mimiques et certaines attitudes respirent à travers les différentes générations. Considérant les postures des personnes selon leur âge, je remarque que les états d’âme comme la joie ne vieillissent pas. Le tronc commun de la collecte des dons et des caractères de chacun constituent ce que l’on appelle l’essence de la généalogie. Celle-ci traverse le temps et se renouvelle à chacune des rencontres de ses membres. Je réalise alors que je goûte à la saveur de ce que l’on appelle la vie éternelle.

Mot du jour