Savoir lire les signes

26 septembre 2016 à 6:00

Un proverbe célèbre dit « Il n’y a pas de hasard, c’est Dieu qui passe incognito ». Pas facile tous les jours d’être attentifs à ces signes. Pas facile pour nous adultes et souvent difficile pour les jeunes. C’est souvent en prenant le temps de la relecture qu’on s’en aperçoit.
Christian Bobin parle lui de « clin Dieu » : cette présence du Seigneur sur nos chemins.
Je repense à cette famille rencontrée lors du Bicentenaire au Colle Don Bosco. De cette rencontre fortuite est née une belle amitié, nourrie de la rencontre mutuelle, de la prière. Un an après, nous nous sommes retrouvés sur le quai d’un port en Croatie. Hasard ?
Savoir lire les signes et prendre le temps de goûter la présence de la rencontre sous le regard de Celui qui est Tout, qui peut Tout. C’est une grâce à laquelle il nous faut être attentif.

Mot du jour