Selesta

9 décembre 2014 à 4:42

Selesta : la ville dont on raconte que le premier Arbre de Noël y est né ! Un camion-benne arrive des Vosges et décharge les sapins de toutes sortes : épicéa, sapin argenté, Nordmann. L’air est saturé de résine et d’aiguilles fraîches.

En cette période c’est le seul arbre vert dans la forêt, tandis que les feuillus totalement dépouillés tendent leurs bras de misère vers le ciel. Un sapin en ces lieux, est une lumière d’espérance.

Une fois choisi, il sera placé dans l’angle de la chambre, pour que sa lumière soit visible du dedans , pour réchauffer les cœurs, et, du dehors, pour allumer des regards de bonté dans un monde qui se déchire. 

 

Du plus grand, en nos Eglises, au plus petit sur la table de nuit d’un malade, le sapin vert rappelle la vie qui sourde sous le manteau blanc de l’hiver.

Mot du jour