Servir d’intermédiaire

25 mars 2013 à 9:35

On dit que le vent souffle où il veut. En marche vers l’avenir, quel est celui qui ne s’est jamais posé la question du sens de la vie dans un moment de tristesse ou de solitude ? Pourtant, lorsque l’on considère l’accompagnement de l’Esprit Saint sur les routes escarpées de la vie, la notion d’alliance avec Dieu nous habite. Il réside en nous et chacun en est le temple sacré. Le sachant, un éducateur Salésien, dans son assistance mesurée, évoquera cette présence bienveillante.

Cette relation, qui passe par le domaine de l’affectif, est créatrice de liens.

Si le jeune sens que l’on croit en lui, que l’on espère avec lui et qu’on l’aime, alors il pourra
se mettre en chemin et se projeter vers l’avenir.
Il n’y a rien de plus beau que de servir d’intermédiaire entre Dieu et les jeunes.

Mot du jour