Si quelqu’un veut marcher derrière moi… (Mc 8-34)

6 février 2014 à 3:22

Pas drôle, de marcher derrière quelqu’un ! On a toujours envie de passer devant pour se sentir plus librE ! Et voilà que Jésus nous invite à marcher à sa suite. Mais Il ne contraint personne. Il invite, puis Il passe devant sans se retourner pour voir s’il est suivi. La liberté reste entière. Mais si je veux marcher derrière Lui, je dois accepter trois ruptures : Renoncer à moi-même, à mon autosuffisance ; Prendre ma croix, c’est-à-dire accepter de prendre des risques qui peuvent coûter cher, par amour du Christ, comme Lui, l’a fait le premier ; Etablir une relation d’intimité profonde et durable avec Lui.

Est-ce que j’ai le courage d’accepter l’invitation de Jésus à marcher à sa suite, c’est-à dire à creuser un sillon d’amour tout au long du chemin de ma vie, dans le don de tout moi-même, pour le service de mes frères et sœurs en humanité ?

Mot du jour