Solidarités discrètes

4 mars 2014 à 9:19

Mon ami d’enfance, François, travaille en gestion de paye dans une entreprise américaine. Aux yeux des autres, c’est un garçon posé, tranquille, fêtard et réglé comme du papier à musique.

Il y a une chose que peu de gens savent c’est que François est bénévole à Solidarités Contre le Chômage. Il accompagne et soutient des personnes dans une période délicate : la recherche d’emploi. De cet engagement, il ne s’en vante pas, il n’en fait pas des témoignages ou des articles ; mais il reste fidèle.

 

Mon pote Laurent, lui travaille dans le commerce. Chaque semaine, il rend visite à Simone, une personne âgée qu’il a connu il y a plus de 10 ans lors d’un volontariat effectué à Argenteuil. La solidarité n’est pas faite que de grands fracas, elle est aussi dans la brise légère des attentions de chacun.

Mot du jour