Spectacle

15 octobre 2013 à 7:51

Que ce soit en Fa, ou en Ut, que l’on emploie des croches ou des rondes, des dièses et des soupirs, la mélodie sera extraordinaire. La seule condition, c’est que chacun donne le meilleur de soi-même.

Que se soit en prose ou en alexandrins, que la tirade soit longue ou le dialogue endiablé, la pièce sera extraordinaire. La seule condition, c’est que chacun donne le meilleur de soi-même.

Que se soit assemblé ou balancé, pas de biche ou déboulé, pas de Mazurka ou soubresaut, la danse sera agréable à voir. La seule condition, c’est que chacun donne le meilleur de soi-même.

En voyant ce spectacle, j’étais émerveillé du travail que chacun réalisait. Je sentais que l’occasion était donnée aux comédiens d’exprimer leur talent. L’unité des mouvements, la synchronisation des paroles, le mélange des voix envoûtaient le moment. Le monde s’était arrêté !

Mot du jour