Tout m’est donné

19 octobre 2016 à 6:00

Il n’y a rien dans mon être, dans ma vie, que je n’aie reçu. J’ai reçu mon corps. Mon nom vient d’une famille qui m’a accueilli, nourri et vêtu. On m’a donné un langage pour nommer les choses et communiquer. J’ai appris des codes de conduite envers mes proches ; des codes distincts, parfois contradictoires. On m’a tout appris à l’école et je ne connais que ce que l’on m’a dit, ce que j’ai lu dans des livres et expérimenté par mes sens. Ma religion m’a été donnée, elle aussi, à travers un grand nombre de témoins et de récits anciens. Et même ce que j’ai de plus cher au cœur : ma femme et tous les miens ; tout m’est donné. Je ne suis qu’un produit de l’humanité, un maillon de la chaîne, une maille du filet. Est-il de ma responsabilité que cela se perpétue ?

Mot du jour