Traité de l’Amour de Dieu Livre II, 7, St François de Sales

8 avril 2013 à 9:43

Unité dans la diversité selon le Traité de l’Amour de Dieu. Combien la Providence sacrée est admirable en la diversité des grâces qu’elle distribue aux hommes !

« Si quelqu’un s’enquérait pourquoi Dieu a fait les melons plus gros que les fraises, ou les lys plus grands que les violettes, pourquoi le romarin n’est pas une rose ?…ou pourquoi la figue est douce et le citron aigrelet, on se moquerait de ses demandes et on lui dirait : pauvre homme, puisque la beauté du monde requiert la variété, il faut qu’il y ait des différentes et inégales perfections, et que l’une ne soit pas l’autre ; c’est pourquoi les unes sont petites, les autres grandes, les unes aigres, les autres douces, les unes plus et les autres moins belles. Or, il en est de même des choses surnaturelles : chaque personne a son don, une ainsi et l’autre ainsi, dit le Saint-Esprit. »

Mot du jour