Une présence fondée sur l’écoute

16 avril 2015 à 6:00

Etre présent, c’est d’abord savoir écouter. Jean-Marie Petitclerc écrit : « Le plus difficile dans l’accompagnement éducatif, ce n’est peut-être pas tant d’apprendre à parler de manière pertinente, que d’apprendre à écouter en profondeur ». Le plus souvent, je parle, je suis au centre de mon discours, je m’écoute même parler. Je me mets en avant. Je n’écoute pas. C’est parfois un dialogue de sourds…

Se mettre à l’écoute de l’autre ce n’est pas d’abord lui donner des conseils, c’est le laisser parler, l’aider peut-être à exprimer ce qu’il ressent au fond de lui-même. Jean Bosco avait une grande capacité d’écoute des jeunes. C’est celle qui est demandée à tout éducateur voulant s’inspirer de sa pédagogie.

Mot du jour