La famille salésienne de Don Bosco, c’est nous !

29 janvier 2015 à 4:35

La famille salésienne de Don Bosco, c’est nous !

Dès les débuts de son œuvre à Turin, en 1841, Don Bosco, alors tout juste ordonné prêtre, rassemble des adultes pour s’occuper des jeunes. Il faut insister sur ce goût de rassembler, d’unir des personnes de bonne volonté, autour de lui et de ses œuvres. Don Bosco faisait beaucoup pour intéresser le plus de monde possible à son action ; il engageait, il fédérait les forces éducatives. Avec son sens de la paternité, il insufflait chez tous un esprit de famille.

 

 

Don Bosco voyait large. Il avait besoin d’une équipe stable à qui transmettre sa manière éducative et sa vision apostolique. Fonder un ordre religieux ? Mais le monde politique supprimait ces ordres en même temps que leurs privilèges ! Et pourtant, c’est le ministre de l’intérieur Urbano Ratazzi lui-même qui débloqua la situation en lui suggérant de créer une association conforme aux lois de la société civile.

 

Sur tous les fronts : naissance des Coopérateurs et des Salésiens de Don Bosco

Don Bosco travaille sur deux fronts dès 1850. D’un côté, il réunit des laïcs pour l’animation des trois Oratoires de Turin, de l’autre, il suscite des vocations sacerdotales chez ses jeunes.

 

Ce double mouvement se reflète dans les premières constitutions de la « Pieuse société de Saint François de Sales » : Don Bosco imagine des membres « internes », ceux qui vivent en communauté au Valdocco, et des membres « externes », les laïcs et les prêtres associés. Ces derniers feront une promesse pour se rapprocher le plus possible des membres internes. Les uns comme les autres auront comme but de se sanctifier par leur mode de vie et par la générosité apportée à leur mission. Rome n’accepta jamais cette proposition et Don Bosco, pour que sa congrégation soit acceptée renonça à lier les membres externes. Ceux-ci feront l’objet d’une fondation particulière en 1876, les Salésiens Coopérateurs. Le terme se réfère à la parole de St Paul : « soyez coopérateurs de Dieu ». Quant à la « Pieuse société de St François de Sales » (les Salésiens de Don Bosco), elle voit le jour le 18 décembre 1859.

 

L’idée d’une congrégation féminine : les Filles de Marie Auxiliatrice.

L’idée d’une congrégation féminine est née très tôt dans l’esprit de Don Bosco. La mort de Maman Marguerite lui inspire la fondation d’une congrégation au service des salésiens. Mais, rapidement, il élargit ses vues à une congrégation autonome, qui a les mêmes buts et un statut proche de ses religieux et coopérateurs salésiens. En 1864, la rencontre du groupe des « Filles de l’Immaculée » de Mornèse lui laisse entrevoir une base de départ concrète. En 1871, il en rédige la règle de vie, et en 1872, un petit groupe s’engage avec Marie Dominique Mazzarello comme Supérieure générale. Ce sont les Filles de Marie Auxiliatrice.

 

L’inspiration se développe : les Volontaires et les Anciens Elèves de Don Bosco

Une quatrième branche de la Famille salésienne naîtra avec le Père Rinaldi, successeur de Don Bosco, en 1917 : l’Institut séculier des Volontaires de Don Bosco, femmes consacrées faisant les vœux de chasteté, de pauvreté et d’obéissance, avec la promesse d’un engagement apostolique en faveur de l’éducation des jeunes.

 

La fondation des Anciens Elèves de Don Bosco

C’est encore le Père Rinaldi qui structurera, en 1908, l’Association des Anciens élèves des maisons de Don Bosco, tenues par les salésiens et les sœurs salésiennes.

 

Un bon nombre de salésiens ont été amenés à fonder des congrégations religieuses ou des associations en vue de missions spécifiques dans le monde en Colombie ou au Venezuela par des femmes qui interviennent dans les domaines de l’éducation et de la santé auprès des jeunes.

 

 

Jean-François Meurs
Centre Spirituel de Farnières
le 29 janvier 2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A lire aussi sur Don Bosco Aujourd’hui….

  • La famille salésienne s’étend au monde paroissial, scolaire et aux maisons d’action sociale en France et en Belgique francophone : où sommes-nous ?
  • les Salésiens de Don Bosco (religieux)
  • les Salésiennes de Don Bosco ou Filles de Marie Auxiliatrice, FMA (religieuses)
  • les Salésiens coopérateurs (laïcs)
  • les Anciens élèves de Don Bosco (laïcs)
  • les Volontaires de Don Bosco (consacrées)

 

Famille Salésienne