Volontaires de Don Bosco : des vœux et renouvellements en ce début d’année

27 février 2021 à 10:00

Volontaires de Don Bosco : des vœux et renouvellements en ce début d’année

Connaissez-vous les Volontaires de Don Bosco (VDB) ?  C’est une vocation un peu moins connue au sein de la « galaxie » des engagements et vocations possibles au sein de la famille salésienne, mais la région France-Belgique de cet Institut séculier vient de vivre un début d’année riche.

En janvier, une jeune femme a renouvelé ses vœux pour 3 ans. En février, une autre VDB a renouvelé ses vœux pour 1 an, tandis qu’une autre a reçu les constitutions, étape importante avant de prononcer ses premiers vœux dans 2 ans, si Dieu veut.

Ces femmes, qui prononcent trois vœux (pauvreté, obéissance, chasteté), vivent la spiritualité salésienne tout en étant entièrement plongées dans le monde ; elles y ont des occupations ordinaires, des activités professionnelles diverses, pour rendre présent l’amour de Dieu dans tous les milieux.

Certaines sont ingénieures, travaillent dans le bâtiment, sont psychologues ; d’autres travaillent avec des personnes porteuses de handicap, au service d’un diocèse ou sont dans l’enseignement.

 

Choix de la discrétion

Il est possible que vous en connaissiez sans forcément le savoir. Les Volontaires de Don Bosco font en effet le choix de la discrétion, afin que les relations qu’elles vivent au quotidien ne soient pas marquées par une étiquette de « personne consacrée ». « Dans les Evangiles, on voit bien que Jésus demande souvent à ce que l’on soit discret sur qui il est, notamment pour être plus tranquille  dans sa mission », explique l’une d’elles.

En France et en Belgique, il n’y a que des femmes, mais ailleurs dans le monde, des hommes ont aussi choisi cette vocation. Et rien ne dit que des vocations masculines ne viennent pas enrichir la famille salésienne de France et de Belgique.

 

Des temps de ressourcement

Le confinement a permis un rapprochement entre les plus jeunes et les aînées de l’institut grâce au téléphone et à la visio : les récollections mensuelles ont en effet été organisées à « distance », grâce aux nouvelles technologies !

Si vous souhaitez d’autres informations, des ressources existent sur internet (par ce lien). Mais on peut aussi en parler à un frère salésien ou à une sœur salésienne. Ou écrire aux VDB à l’adresse : frabel.vdb@gmail.com

 

Famille Salésienne