ecole de vie don bosco 001 En France, plusieurs lieux d’Eglise proposent à des jeunes de 18 à 30 ans de prendre un temps pour grandir dans leur foi, grandir humainement, grandir en maturité. L’École de Vie Don Bosco en est une. Salésienne ? Pas officiellement. Mais spirituellement, éducativement, c’est tout comme. Visite de l'école Don Bosco au village de Trie-Château (Oise).Logo video80

 

Une année à l'École de Vie Don Bosco pour trouver sa voie

Dès le départ, le souhait était de construire le programme autour de trois grands axes : s’approprier sa foi ; grandir intellectuellement ; grandir en maturité. « Par la formation religieuse et le programme d’enseignements structuré, avec une vingtaine d’intervenants, chaque étudiant aborde toutes les grandes questions de la vie, sans tabous » partage Véronique Leguay, vierge consacrée du diocèse de Paris, professeur des écoles, titulaire d’un master de bioéthique, qui assure la direction de l’école depuis une quinzaine d’années.

ecole de vie don bosco 004 ecole de vie don bosco 005

Une année sabbatique... et fatigante !

« C’est en quelque sorte une année sabbatique, mais c’est une année fatigante. Il faut des jeunes courageux ». Anne-Marie Udala fait partie de ceux-là : « Je venais de finir une licence en humanité, option journalisme, à Nanterre, et je cherchais une année de césure. J’avais envie de faire quelque chose avec des jeunes mais je cherchais ma voie. C’est un ami qui m’a parlé des écoles de vie, où l’on allie philosophie, théologie et service ». Originaire de Vincennes, Anne-Marie effectue quelques recherches sur Internet et tombe sur « l’école de vie Don Bosco ». « Le fait que ce soit Don Bosco, ça m’a accroché », explique la jeune femme.

« Créer dans nos vies une unité entre l’intellectuel,
le cœur, le physique et l’esprit. »

« Nous avons choisi Don Bosco »

« Il y avait deux saints qui symbolisaient bien l’école : saint Jean-Paul II et saint Jean Bosco. On a choisi le deuxième ! » remarque un membre de l'équipe. Le Père provincial des salésiens de Don Bosco est évidemment consulté. Il donne son accord. « L’École de vie Don Bosco est un lieu de confiance en la parole éclairée du jeune, en sa volonté de progresser et de s’inspirer de modèles. L’éducation se vit comme une alliance respectueuse et libre. On bâtit avec le jeune, pas à sa place ».

ecole de vie don bosco 003 ecole de vie don bosco 002

Raison, affection, religion

« Le projet est de créer dans nos vies une unité entre l’intellectuel, le cœur, le physique et l’esprit. Et ça se déclinait vraiment bien » souligne Anne-Marie qui a suivi la session en 2014. Des temps lui permettent d’approfondir sa foi catholique, mais aussi de découvrir les autres religions. Le sport est très présent. Et l’affectif n’est pas oublié : « Nous avions des cours sur l’amitié, la vie collective ». L’année est aussi riche en voyages et services : une semaine au cœur de la communauté de l’Arche, à Beauvais (où sont accueillies des personnes handicapées mentales) ; une autre au service des pèlerins de Lourdes, sans oublier plusieurs voyages spirituels à Turin (Don Bosco évidemment !), Lyon, Rouen, Tours ou Lisieux. « Pour moi, la vie de communauté n’a pas forcément été très facile, mais cela m’a appris énormément, explique Anne-Marie. Cela permet de se connaître soi-même et de se dépasser. Cela fait grandir. »

Pour aller plus loin

École de vie Don Bosco (le site)


Mot du jour

« […] Marche. Tes pas seront tes mots. Le chemin, ta chanson. La fatigue, ta prière. Et ton silence, enfin, te parlera. Marche, seul, avec d'autres. Mais sors de chez toi. Tu te fabriquais des rivaux, Tu trouveras des compagnons. Tu te voyais des ennemis, tu te feras des frères. Marche, ta tête ne sait pas où tes pieds conduisent ton coeur. Marche, tu es né pour la route, celle du pèlerinage. Un autre marche vers toi et te cherche. Pour que tu puisses le trouver au sanctuaire du fond de ton coeur. Il est ta paix, Il est ta joie. Va, déjà, Dieu marche avec toi ! » Saint Jean-Paul II

N’hésitons pas à prendre la route des vacances ou du travail, sûrement pleine de rencontres et d’échanges et à nous laisser toucher par la présence du Christ qui prend cette route avec nous !

j offre une messe
Défi Citoyenneté 2025

Campobosco
temoignages
Livre

Multimédia

Le train de la mémoire : Vers Auschwitz
Interview de Clara et de Medline
Voir l'article

École de Vie Don Bosco
Interview de Hugo
Voir l'article

Avis de recherche  - Award du meilleur film
étranger au FestiClip 2017 (Portugal)
Voir l'article

Toutes les vidéos sur la chaîne DBA...

https://vimeo.com/221142294
  • International

    • Salvador - Terre des Jeunes : une association pour les jeunes de la rue

      terre des jeunes 000 En 2011, dans le cadre de ses études en sociologie sur les enfants des rues, Simon-Pierre Escudero part au Salvador pour un travail recherche. À ce moment là, plus aucune institution ne travaille directement auprès de ces enfants. Depuis, il a fondé une association et il travaille dans les “quartiers chauds” avec Victoria, salésienne coopératrice, salvadorienne.

      Lire la suite

    • Congo : Comment soutenir l’emploi ?

      rdc via don bosco 001 La République Démocratique du Congo est le premier pays partenaire de VIA Don Bosco. Aujourd’hui, les relations avec le Congo sont toujours privilégiées. L’ONG soutient l’emploi des jeunes qui sortent des écoles de formation professionnelle du réseau Don Bosco.Logo video80

      Lire la suite

    • En Croatie, cicatrices de la guerre et espoirs salésiens

      don bosco croatie 004 Les Salésiens sont en Croatie depuis 1914. Le pays a connu de grands bouleversements depuis le début du siècle avec la dictature de Tito puis la guerre d’indépendance. Le témoignage du père Goran Antunovic, 32 ans, Salésien à Rijeka, donne un aperçu de la situation actuelle des religieux et de l’Eglise du pays.

      Lire la suite

    • Message de Noël de la part des Salésiens d’Alep : “Il y a toujours l’espérance”

      Alep Salesien Chrismas La ville est détruite, on ne voit que des décombres... Mais le message d’espérance du Dieu qui s’est fait homme résonne, cette année, avec un écho particulier à Alep. Les Salésiens, riches de leurs deux trésors – la foi et les jeunes - ont au cœur la force de dire, dans une vidéo, avec les jeunes : « Bonne Fête de Noël » et « il y a toujours l’espérance » ! En voyant ces images, le Recteur Majeur, le P. Ángel Fernández Artime, ému, relance son appel pour la paix.

      Lire la suite